UN JEUNE GARCON de Catherine Vigourt


Editeur :
Chronique rédigée par

Récit d’enfance (autobiographique sans doute), construit sur une succession non chronologique de scènes, centrées essentiellement sur la violence du frère dépendant de la drogue puis de la
schizophrénie dans les années 60-70 . Ce frère fait de la maison familiale un enfer et la narratrice se réfugie dans la lecture et l’écriture. Des souvenirs qui ressemblent  certes à beaucoup d’autres, écrits dans la douleur : «  cette histoire, c’est banal au possible , le fils renégat le père intransigeant la mère compréhensive,… »,dit la narratrice elle-même . Et elle ne manque pas de s’interroger, sans répondre, sur  le pourquoi de ce récit. mais si celui-ci fonctionne par identification et empathie, il échappe tout de même à la banalité par la finesse de l’ écriture et de la réflexion sur l’emprise du passé dont on croit se libérer;Récit d’enfance (autobiographique sans doute), construit sur une succession non chronologique de scènes, centrées essentiellement sur la violence du frère dépendant de la drogue puis de la schizophrénie dans les années 60-70 . Ce frère fait de la maison familiale un enfer et la narratrice se réfugie dans la lecture et l’écriture. Des souvenirs qui ressemblent  certes à beaucoup d’autres, écrits dans la douleur : «  cette histoire, c’est banal au possible , le fils renégat le père intransigeant la mère compréhensive,… »,dit la narratrice elle-même . Et elle ne manque pas de s’interroger, sans répondre, sur  le pourquoi de ce récit. mais si celui-ci fonctionne par identification et empathie, il échappe tout de même à la banalité par la finesse de l’ écriture et de la réflexion sur l’emprise du passé dont on croit se libérer;

Partager l’article !
 
UN JEUNE GARCON de Catherine Vigourt:
Ed:Stock                &nb …