RIPEUR de Jeff Sourdin



Ed:La part commune                    par Joséphine B.

 

 

31mVez5AHdL._SL500_AA300_.jpg

Que faites-vous dans la vie ? ripeur ? Certains métiers ne seraient plus réservés à une certaine population…L’auteur raconte ce travail qu’il pratique depuis quatre dans la banlieue de Laval
à Ernée. Dimitri mène une petite vie tranquille, décalée entre son job nocturne et le café du village. Il se rappelle sa vie plutôt insouciante et heureuse avec les copains à la fac. Et puis il a
fallu gagner sa vie et a trouvé ce job. Mais ce n’est pas facile de rencontrer des filles, ripeur autrement dit éboueur n’est pas un métier qui fascine. Il aurait préféré qu’on lui demande au
cours de ses vingt-sept ans quel moment de bonheur a-t-il vécu ou bien encore quelles sont ses lectures préférées ?

Il trouve dans la personne de son collègue Jean comme un père, un dur certes mais un gars qui a vécu et qui attend avec hâte le we pour aller pêcher. Sa vie prend un virage lorsqu’il rencontre la
bibliothécaire du village avec qui il partage ses lectures, son auteur favori Dostoïevski : il prend conscience que sa vie est médiocre.

Ne vous imaginez pas que c’est un roman à l’eau de rose teintée de références culturelles, non c’est une histoire d’un homme en France aujourd’hui avec tous les questionnements et la
problématique du travail pour les gens de sa génération.

Les quelques moments d’humour donnent un peu d’oxygène à cette écriture au rythme routinier. Un nouveau titre de Jeff Sourdin est à paraître très prochainement à La part commune, c’est avec
impatience de savoir ce que l’auteur va nous révéler .