RIEN QUE LA MER de Annick Geille

rien que la mer

Chronique rédigée par

Deux histoires parallèles : une femme plus très jeune abandonnée par son mari, un marin français qui échappe au massacre de Mers-el-Kébir. Un chapitre pour l’une et ses malheurs, un chapitre pour l’autre, qui est évidemment son père, et ses malheurs… Le début, bien écrit, capte l’attention… et puis on tourne en rond autour de la nostalgie, le désamour, le passé… pour terminer sur une fin à la fois invraisemblable et fort ennuyeuse…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>