ONCLE PETROS ET LA CONJONCTURE DE GOLDBACH de Apostolos Dioxiadis


Editeur :
Chronique rédigée par

Réussir à faire un roman en s’appuyant sur la recherche en mathématiques, et en particulier sur la théorie des nombres premiers, est une gageure (du moins à mon goût bien peu scientifique).

L’oncle Petros est-il un mathématicien génial qui a approché la solution de la conjecture, ou bien un imposteur et un « raté » comme le prétend sa famille ?

Le neveu, lui-même mathématicien, tente de résoudre l’énigme dans un vrai polar à l’ambiance grecque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *