NOTRE DAME DU NIL de Scholastique Mukaronga


Editeur :
Chronique rédigée par

Au Rwanda , un lycée isolé tenu par des religieuses , prépare des jeunes filles à leur métier de femme et de mère. Les élèves sont essentiellement de bonne famille hutu ; on accepte 10% de tutsis . Mais même dans ce lieu si protégé les tensions entre les deux ethnies sont sensibles, s’exacerbent au quotidien et  éclatent quand une des hutus réussit à faire encercler le lycée par les nervis du pouvoir hutu, véritable prélude au génocide rwandais.

Un belle création (restitution ?) d’une atmosphère qui peu à peu s’alourdit. Une montée de la tension vécue de l’intérieur, dans la conscience des jeunes filles . Des va et vient  entre le lycée, les familles, le village qui permettent de  mettre en place des personnages traditionnels mais hauts en couleur (mères, tantes , « sorcière », peintre européen), et tout cela dans une langue très sobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *