LES AUTO TAMPONNEUSES de Stéphane Hoffmann


Editeur :
Chronique rédigée par

300 ième Chronique !!

C’est le mariage que le narrateur définit comme des auto tamponneuses : « on a des chocs ; au moins on n’est pas seuls. On prend des coups, et on en donne ». Cela donne le ton  de cette comédie caustique. Le narrateur, personnage désabusé, désenchanté prend sa retraite et vient rejoindre sa femme à Vannes. Mais celle-ci ne tient pas à lui laisser de place. La guerre semble déclarée. Cette attitude s’explique par un drame qu’ils doivent tous deux affronter et qui sera finalement révélé. Mais il ne s’agit pas de pleurer ; Ce récit est souvent drôle et satirique ; il porte un regard acide sur la bourgeoisie de province, et sur notre époque . La fin, les toutes dernières pages toutefois laissent perplexes, comme si le récit, les évènements n’avaient pas eu lieu.

Partager l’article !
 
LES AUTO TAMPONNEUSES de Stéphane Hoffmann:
Ed:Albin Michel     par Nadine              & …