KOLIA de Perrine Leblanc


Editeur :
Chronique rédigée par

Kolia est né en 1937 dans un goulag où se trouvent ses parents qui disparaissent bientôt . Iossif, d’Europe de l’ouest, le prend sous sa protection et lui enseigne les règles qui lui permettront de se débrouiller  dans le camp, mais aussi le russe et le français. Iossif disparaît un jour à son tour. La mort de Staline ouvre les camps et Kolia se retrouve à Moscou où il travaille avec succès comme clown blanc dans un cirque . Il assiste enfin au démantèlement de l’URSS.

Un sujet intéressant et touchant d’amitié inachevée dans un contexte historique opprimant. Un personnage que les duretés de la vie n’ont pas cassé mais un personnage étrange comme son destin, sur lequel tout coule, et qui n’est jamais atteint par une violence de sentiments ; doit-on y voir une belle force vitale ? Les années passent et cette indifférence se manifeste par l’absence un peu frustrante de scènes à l’intérieur du récit.

Un premier récit qui a remporté le prix du gouverneur général.

Partager l’article !
 
KOLIA de Perrine Leblanc:
Ed:Gallimard         par
Nadine

Kolia est né en 1937 …