JE TUE LES ENFANTS FRANÇAIS DANS LES JARDINS de Marie Neuser



                                              400 ième chronique

Ed: L’Ecailler                
    par Nadine

 
51yc5vG9s-L._SL500_AA300_.jpg

Un professeur d’Italien est harcelée par 5 élèves d’une classe. L’un d’entre eux la
poursuit jusque chez elle et la pousse à agir de façon radicale.

La thématique est certes connue, mais le livre est
singulier par la construction du récit (tension de plus en plus forte) , par le refus d’expliquer ce qui paraît inexplicable, par la construction de ces personnages qui ont plaisir à faire du
mal, et sont pris dans un engrenage ; un livre fort, et perturbant car les pensées de la narratrice sont loin d’être « politiquement correctes » . La force du film « la
journée de la jupe ».