TOUT CE QUI M’EST ARRIVE APRES MA MORT de Ricardo Adolfo


Editeur :
Chronique rédigée par
Trad : E. Dupau
Un couple et leur fils de 3 ans se perdent dans un centre ville et ne savent plus rentrer chez eux : dans cette île dont ils ne parlent pas la langue personne ne les comprend et ils n’osent pas appeler la police…
Peu à peu on comprend pourquoi ils ont émigré ; on s’attache à ce trio touchant, à la loufoquerie du père (le narrateur). Le style, un peu déroutant au début, est agréable ; roman original, optimiste et inattendu!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *