L’HOMME DES VALLEES PERDUES de Jack Schaefer


Editeur :
Chronique rédigée par

Trad: Eric Chedaille

Shane, car tel est son titre originel, est un somptueux western, un texte classique de la construction américaine, qui fut initialement publié en 1949 et connut un large succès, tout comme le film qui en fut tiré.

Shane, le cavalier solitaire qui arrive de nulle part, et repartira un jour à coup sûr, s’est arrêté dans une ferme du Wyoming, dont le fils de la maison est le narrateur.

Sur fond de conflit entre éleveurs et fermiers dans les dernières années du XIX ème, un grand livre, très sensible et qui sonne toujours juste.

Dans sa préface, Michel Le Bris, enthousiaste, précise que la traduction présente est bien supérieure à l’initiale, et remet le roman dans son contexte historique, en soulignant l’intensité dramatique et les éléments constitutifs du mythe de l’Ouest.

Un grand classique dont je ne regrette qu’une chose : ne pas l’avoir lu plus tôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *