LA TRANQUILITE de Attila Bartis


Editeur :
Chronique rédigée par

Trad: Zaremba Huzsvai

La Hongrie socialiste puis post socialiste . Le contexte est très important , mais il s’agit davantage pour le narrateur d’évoquer les relations mortifères qu’il entretient avec sa mère, ancienne actrice qui a perdu son emploi quand sa fille est passée à l’Ouest. Rébecca déclare sa fille morte et met en scène un faux enterrement et elle ne sortira plus de chez elle pendant 15 ans. Son fils est le seul lien avec l’extérieur mais il est prisonnier de sa tyrannie.

Le roman est raconté avec beaucoup d’humour noir, qui n’enlève rien cependant à la force  de certaines scènes glauques, de certaines révélations sur la vie du narrateur et de la femme qu’il rencontre et qui cherche à le sauver.  L’atmosphère est oppressante et le roman comporte des scènes de sexualité violentes, voire destructrices. Un livre très fort qui a reçu le prix Sandor Marai en 2002.

Partager l’article !
 
LA TRANQUILITE de Attila Bartis:
Ed : Actes sud        Trad: Zaremba Huzsvai    par Nadine