LA CHUTE DES PRINCES de Robert Goolrick


Editeur :
Chronique rédigée par

Trad: M de Prémonville

Voici un nouveau roman très américain parlant de la chute des princes : les golden boys dans les années sida à New York . A la différence près que l’auteur, qui a connu ce milieu intimement  pour avoir été président d’un groupe publicitaire, le raconte avec une sensibilité toute autre. Avec plus de recul aussi que  Brest Easton Ellis   lorsqu’il écrit son « Moins que zéro » dans les années 80 , Goolrick parvient à en faire une belle histoire très classe!

Si vous n’avez pas lu « Féroces » commencez par celui-ci qui est fabuleux . .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *