L’HOMME DE LEWIS de Peter May


Editeur :
Chronique rédigée par

Réussir à monter une intrigue policière à partir de la mémoire défaillante d’un vieux monsieur atteint d’Alzheimer qui cherche à cacher un secret, quelle gageure !

Suspens parfait, incroyable scénario dont on cherche à postériori les méandres sans se rappeler comment l’auteur nous a amener là.

Incroyable dureté d’une écosse pas si lointaine…

LE BRACONNIER DU LAC PERDU clos la trilogie écossaise, plus classique mais bien construit.

Loïc en a pensé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *