L’ECHO DES MORTS de johan Theorin


Editeur :
Chronique rédigée par

Trad: R.Cassaigne
La Suède fût longtemps réputée pour son acier et ses allumettes (lesquelles étaient sans rapport avec des blondes incendiaires). En matière d’industrie lourde, le polar scandinave a, depuiquelques années, éclipsé la sidérurgie. L’abondante production de lingots formatés par la filière suédoise, ne doit pas cependant cacher l’existence de joyaux artisanaux, comme « L’écho des morts ».
Un couple avec deux enfants, élit domicile dans l’ancienne maison des gardiens de phare de l’île de Öland. Ce sont des gens « ordinaires », entendez par là autrement plus complexes et étranges
que des « super héros » ou des « super-salauds » (plus ou moins interchangeables en fait). Les îles étant couramment entourés d’eau, survient une noyade et…
Comme l’indique le titre, les morts font aussi partie des personnages. Ils sont de deux sortes : ceux, liés au lieu, simples éléments du  décor et ceux de la famille nettement plus
encombrants.
Admirablement construit, servi par une écriture à la fois précise et suggestive, c’est un livre que je recommande absolument.

(Très bonne traduction)

Partager l’article !
 
L’ECHO DES MORTS de johan Theorin:
Ed: Albin Michel   Trad: R.Cassaigne    par Jacques

La Suède fût lo …