KOBRA de Deon Meyer


Editeur :
Chronique rédigée par

Trad : E.Roudet

En Afrique du Sud, les corps de trois hommes sont découverts abattus dans une guest-house de Franshloek. L’homme qui y résidait disparu. Des douilles gravées d’une tête de cobra pour seul indice. A Cap-Town, le jeune Tyrone vole le portefeuille d’une jolie touriste, et se retrouve embarqué dans une histoire qui le dépasse. Carnage, enlèvement de sa sœur, chantage, auxquels il fait face seul et traqué tandis que la police trouve un lien entre les deux affaires.

Un polar comme on les aime, plein de rebondissements, de héros faibles mais attachants, de descriptions dépaysantes. On découvre l’Afrique du Sud au travers d’une galerie de personnages tels que Tyrone, le jeune pickpocket métis issu d’un township, Benny Griessel l’inspecteur ex-alcoolique, Mbali Kaleni la capitaine de police d’origine zoulou.
La mécanique est efficace, Deon Meyer est passé maitre dans l’art du thriller d’action, et le lecteur aspirant à un moment d’évasion s’y retrouvera. Mais on reste dans le pittoresque à suspens. La réflexion, le regard distancé sur la nation Arc en Ciel qu’on aurait pu attendre de l’ancien journaliste qui se demandait à ses débuts « Où va l’Afrique du Sud, où sont passées les chances de construire un monde meilleur que l’ancien ? » ne sont pas au rendez-vous. Donc si vous avez envie de vous détendre, Kobra vous comblera. Si vous cherchez à approfondir votre compréhension du monde, passez votre chemin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *