ILS VIVENT LA NUIT de Dennis Lehanne


Editeur :
Chronique rédigée par

Boston 1926, on retrouve Joe le plus jeune fils du commissaire Coughin, apparu précédemment dans « Un pays à l’aube ». Le livre débute dans le milieu de la pègre de boston ou Joe est décidé  à se faire une place, il passe par la case prison et rejoint la Floride et Cuba. Si le chemin de Joe se fait au milieu des embûches et des trahisons, sans oublier les relations dificiles avec son père,  le livre montre la corruption généralisée de l’amérique pendant la prohibition.

C’est du bon Lehane même si la fin traîne un peu en longueur ce qui n’avait pas été le cas d’ « Un pays à l’aube »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *