LE TAPIS DE SALON de Annie Saumont



Ed:Juilliard                             par Nadine


31rzaktnB5L._SL500_AA300_.jpg

Trois nouvelles portent le même titre que le recueil ; les miettes se glissent sous le tapis qui peut être salis par des chaussures boueuses  ; le tapis
peut aussi servir à enrouler un cadavre… Ces nouvelles souvent très courtes nous plongent dans le quotidien , mais un détail suffit à le faire « déraper », et conduit le plus souvent à
la tragédie. Dans ces récits aux dialogues concis, aux phrases ramassées , et dont la fin nous laisse parfois en suspens, il y a beaucoup d’enfants  qui observent les adultes.

Des récits peu réconfortants, elliptiques et d’une si belle maîtrise et efficacité. 

link