LES DRENIERS SAUVAGES – LA VIE ET LES MŒURS AUX ILES MARQUISES 1842.1859


Editeur :
Chronique rédigée par

Secrétaire de l’Amiral chargé de prendre possession des Marquises au profit de la France qui va y imposer son système colonial, Max Radiguet séjourne donc à la même époque qu’Herman Melville. Pour autant, si Taïpi est un récit plus ou moins romancé de la saga de Melville, l’ouvrage de Radiguet se veut plus documentaire : il s’agit de décrire les mœurs, us et coutumes des Marquisiens, avec force détails et croquis à l’appui.

Au-delà d’une approche très ethnocentrée représentative de l’époque, ce texte est un témoignage anthropologique tout à fait original.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *