DE PAREILS TIGRES de JM.Dallet


Editeur :
Chronique rédigée par

Qui se souvient des frères Rorique envoyés à Cayenne ?
Pourtant Zola et Clémenceau, comparait leur cas, pardonnez du peu, à l’affaire Dreyfus !
Ces deux frères pirates des mers du sud, au centre d’une fantastique saga criminelle, furent-ils des victimes de la « justice » maritime ou de sordides criminels ?
Un roman à plusieurs voix, où l’on croise (et c’est peut-être un peu beaucoup, c’est là le seul bémol que j’apporterais) Gauguin, Stevenson, Conrad…
Un très curieux bouquin, à lire absolument à mon avis !

 


par Jacques

Désolé, pour cette fois, de ne pas partager ton opinion Fanch ! Si l’histoire s’annonce certes passionnante, le livre est pour moi une vraie déception. L’écriture plate et sans vie n’est pas à la
hauteur du sujet. La tentative d’entrecroiser différents narrateurs tourne court : tous parlent d’une même voix monocorde. J’ajouterai que les références à Dreyfus me semblent abusives : ce qui
fait la singularité de l' »Affaire » ce ne fut pas la condamnation d’un innocent (il y en eut, hélas, de nombreuses avant et après lui) mais tout ce qui s’est cristallisé autour dans la société
française de l’époque.
Une circonstance atténuante pour l’auteur cependant : avoir commencé sa carrière littéraire préfacé par Margueritte Duras est une expérience traumatisante, forcément traumatisante.

 

Partager l’article !
 
DE PAREILS TIGRES de JM.Dallet:
Ed: Du sonneur       par Fanch

 

Qui se souvien …