17° sud, 149° ouest, par Jean-Marie Dallet



Ed: Au Vent des Îles (Tahiti)     par Patrick GC

882969164_ML.jpg

Jean-Marie Dallet partage sa vie entre Paris, Sanary, Tahiti, et son voilier. Il a déjà publié de nombreux ouvrages dont « Les Antipodes » au Seuil, et plus récemment « De Pareils Tigres » au
Sonneur. Avec ce nouveau roman, il revient sur le passé d’un Tahiti qui n’existe plus, vu par un marin de la fin du XVIIIème : l’harmonie entre une société et son milieu naturel, la douceur de
vivre, la séduction du climat et des femmes… un Tahiti déjà menacé par l’intrusion des occidentaux avec leurs préjugés, leur suffisance, leur technologie. Quelques clichés un peu trop connus,
mais un petit livre sympathique.

 

                                                                                     
par Gérard

 

L’éditeur tahitien nous propose un texte de Jean-Marie Dallet, auteur d’une quinzaine de romans, navigateur et grand connaisseur des îles et des Mers du Sud.

Ce roman historique bref (le livre ne fait pas 100 pages) est une confrontation un peu nostalgique entre deux mondes, deux cultures, dont l’une est en train de s’éclipser sous les coups de
boutoir de l’Occident.

L’aspirant Le Cœur, qui a appris le tahitien, est chargé d’enquêter sur les us et coutumes des îliens, afin de favoriser la colonisation de l’archipel par le royaume de France… il est à la fois
bien différent de ses hôtes, et fasciné par leur culture, son regard est curieux mais aussi partial.

Un texte un peu court, qui aurait sans doute gagné à être développé.