Archives

MINGMING AU RYTHME DE LA HOULE de Roger Taylor

Troisième titre du marin solitaire, adepte de la « navigation minimale : un bateau de 6,20m sans confort et gréé en jonque, la solitude au large sous les plus hautes latitudes sans jamais aucune escale. Il s’agit du livre le plus personnel, où Roger Taylor livre ses réflexions et le plaisir qu’il trouve à naviguer dans ces conditions [Lire la suite…]

L’ANGE DU LIPONARD de Mario Tobino

Neuf nouvelles maritimes d’un auteur italien amoureux de la mer et de sa ville Viareggio, au talent certain. Mais l’ensemble est un peu court et la traduction laisse parfois à désirer : on reste sur sa faim.

LES DRENIERS SAUVAGES – LA VIE ET LES MŒURS AUX ILES MARQUISES 1842.1859

Secrétaire de l’Amiral chargé de prendre possession des Marquises au profit de la France qui va y imposer son système colonial, Max Radiguet séjourne donc à la même époque qu’Herman Melville. Pour autant, si Taïpi est un récit plus ou moins romancé de la saga de Melville, l’ouvrage de Radiguet se veut plus documentaire : il [Lire la suite…]

UN RESCAPE DE LA MEDUSE : MEMOIRES DU CAPITAINE DUPONT 1775-1850 de Philippe Collonge

Philippe Collonge, historien amateur, a retrouvé les carnets manuscrits de ce militaire qui connut une carrière mouvementée, des combats de la Révolution à la répression aux Antilles, de la Restauration au Sénégal… y compris le naufrage de la Méduse dont il fut l’un des rescapés. Hélas, son témoignage sur le drame n’apporte guère d’éléments nouveaux [Lire la suite…]

LA MUSIQUE DES KERGUELEN de Olivier Bass

Marec, ancien officier de la marine marchande, se promène en bord de Seine avant d’aller à l’opéra. Un souvenir lui revient, et le ramène dix ans plus tôt. Il naviguait alors à bord du Marion-Dufresne, en direction des iles Kerguelen pour ravitailler les scientifiques en mission. Mais un appel d’urgence a dérouté le navire : un [Lire la suite…]

VOYAGES D’UN SIMPLE MARIN de Roger Taylor

Trad:M.O Ottenwaetter & E.Andlauer Il existe bien des façons de naviguer, en particulier à la plaisance. Roger Taylor, après avoir été traumatisé par un naufrage sur un grand voilier en Nouvelle-Zélande, décide de ne plus naviguer qu’en solitaire, sur des voiliers de taille minimale, qui soient insubmersibles. Et il va faire des milliers de milles [Lire la suite…]

LE TRIMARAN PAUL RICARD-UN DEFI de Eric Bourhis et Vincent Péron

Un dossier complet, même s’il est très composite, et des photos nombreuses, pour nous rappeler l’aventure du trimaran en aluminium à foils de Tabarly. La soif d’innovation de celui-ci, alliée à la mobilisation du milliardaire Paul Ricard, et d’une équipe d’ingénieurs de l’aéronautique, devait donner un étonnant résultat : un engin novateur à beaucoup de points [Lire la suite…]

MINGMING ET L’ART DE LA NAVIGATION MINIMALISTE de Roger Taylor

Trad:E.Andlauer Navigation de plaisance: Quand il s’agit d’un navigateur qui a passé les 60 ans, d’un bateau de 6,30 mètres, ancien, bi-quille et à voile de jonque, de navigation en solitaire, sans moteur auxiliaire, sans électronique embarquée, sous les plus hautes latitudes, et sans aucune escale, on s’interroge sur le qualificatif. Roger Taylor est anglais, [Lire la suite…]

COMME UN ALBATROS de Pierre Yves Touzot

Gwenn,29 ans, n’a jamais fait le tour du monde à la voile, sans escale et sans assistance. Il termine bon dernier,mais a beaucoup progressé dans la course au large et surtout mûri car écœuré que les océans soient une poubelle, pollués par les plastiques, les piles (un albatros en meurt empoisonné sur son bateau) et [Lire la suite…]