Archives

LES RITALS de Francois Cavanna

Les Ritals constitue le premier volet d’une suite de récits autobiographiques de François Cavanna. Issu d’une famille modeste (un père immigré italien maçon, une mère originaire de la Nièvre faisant des ménages), il y évoque, avec humour et tendresse, son enfance dans le quartier « rital » de Nogent sur Marne, où il faisait les quatre cents [Lire la suite…]

LES AUTO TAMPONNEUSES de Stéphane Hoffmann

300 ième Chronique !! C’est le mariage que le narrateur définit comme des auto tamponneuses : « on a des chocs ; au moins on n’est pas seuls. On prend des coups, et on en donne ». Cela donne le ton  de cette comédie caustique. Le narrateur, personnage désabusé, désenchanté prend sa retraite et vient rejoindre sa femme à [Lire la suite…]

L’ECHO DES MORTS de johan Theorin

Trad: R.Cassaigne La Suède fût longtemps réputée pour son acier et ses allumettes (lesquelles étaient sans rapport avec des blondes incendiaires). En matière d’industrie lourde, le polar scandinave a, depuiquelques années, éclipsé la sidérurgie. L’abondante production de lingots formatés par la filière suédoise, ne doit pas cependant cacher l’existence de joyaux artisanaux, comme « L’écho [Lire la suite…]

LES SAISONS DE LA SOLITUDE de Joseph Boyden

Joseph Boyden avait été remarqué pour « Le chemin des âmes » qui fut salué par Harisson, il revient avec « Les Saisons de la Solitude », un superbe roman à deux voix où deux destins se déroulent et s’unissent dans le monde des Indiens d’aujourd’hui : « Un magnifique roman, tout à la fois thriller et chant d’amour [Lire la suite…]

MANHATTAN FREUD de Luc Bossi

Freud et Jung se rendent aux Etats Unis  pour une série de conférences sur la psychanalyse , peu connue à cette époque. Ils se retrouvent en compagnie de l’inspecteur Kahn pour élucider le meutre du fondateur de Manhattan . Une série de crimes étranges , avec pour cadre la naissance des tours. Bien documenté, d’un [Lire la suite…]

LE CLUB DES INCORRIGIBLES OPTIMISTES de Jean Michel Guénassia

Roman d’adolescence et chronique sociale  qui fait revivre le petit monde des réfugiés de l’Est dans le Paris des années 1960. 700pages, certes!! mais elles valent la peine par l’évocation de ce qui a secoué la France à ce moment à travers les yeux d’un adolescent narrateur, Michel, qui ne comprend pas toujours tout. Évocation [Lire la suite…]