VICTOR DOJLIDA, UNE VIE DANS L’OMBRE de Michèle Lesbre


Editeur :
Chronique rédigée par

Coup de cœur pour cette biographie de Dojlida, arrivé de Pologne en France (Lorraine)  à 3ans . Il passe la plus grande partie de sa vie entre les murs d’une prison , ayant tabassé le policier qui l’avait arrêté pendant la guerre. Pour cet acte il est condamné à 20ans de prison. Libéré , il reprend très vite 20 ans d’incarcération  accusé d’un hold up pour lequel il se dit innocent.

L’auteur le rencontre après sa sortie de prison et l’article de Libération qui parlait de lui.  Son but n’est pas de lui faire raconter ses 40 ans de prison , mais de rendre un hommage de façon très chaleureuse et dans une langue magnifique (et pourtant dépouillée), à un homme proche d’elle par son milieu , et qui, comme tant d’autres, a été broyé par l’Histoire. Pendant 8 ans elle entretient avec lui des relations amicales. Elle contacte également sa sœur et retourne sur les lieux de sa jeunesse. Arrivé à 3 ans en France (Lorraine) il s’engage à 15ans dans les FTP , sera arrêté et connaîtra plusieurs camps, et c’est cette période qu’elle évoque, avec pudeur et empathie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *