LA CONFUSION DES PEINES de Laurence Tardieu



Ed:Stock                            par
Nadine

31jeT7k2dHL._SL500_AA300_.jpg

 Certes encore un livre autobiographique , où Laurence Tardieu parle de son père , et à son père pour
tenter de rompre le silence devenu insupportable ; Laurence Tardieu vit comme une nécessité cette possibilité de lui parler, en prenant le lecteur à témoin . Le fil conducteur du récit
c’est, la même année , la maladie de sa mère et la condamnation pour corruption de son père, événement dont on ne saura pas grand chose. Il s’agit d’un livre des émotions, de la souffrance, du
questionnement sur la chute du héros trop aimé, sur le rôle salvateur de l’écriture;  mais c’est aussi un livre d’espoir de renaissance par cette parole lancée,

Une écriture d’une grande finesse qui creuse peut-être parfois trop le même sillon, dans les interrogations et dans la
reprise même des mots. Un livre de l’intime, qui comporte quelques très belles scènes (la mère, si distante mais toutefois présente, qui embrasse sa fille, qu’elle croit endormie. 😉