MAUVAIS GENRE de Chloé Crudhaudet


Editeur :
Chronique rédigée par

1914 : Paul vient d’épouser Louise et part à la guerre. Après s’être mutilé, il déserte et doit se cacher pendant une dizaine d’année : quelle meilleure couverture que de se travestir, et de devenir Suzanne ? Mais, après avoir travaillé dans un atelier de couture, Suzanne passe au Bois de Boulogne, et y entraine Louise. Curieux destin d’un couple hors-normes, le scénario est tiré d’une histoire véridique.

Le dessin est étonnant, qui joue sur les symboliques de la féminité, de la virilité, de la sexualité, avec des frontières qui deviennent perméables, et une confusion des genres troublante. Ce n’est pas un hasard si Chloé Cruchaudet vient d’obtenir le grand prix de la Critique 2014 de la Bande dessinée «qui « consacre l’éclosion d’une grande auteure ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *