L’ETRANGER d’après l’oeuvre d’Albert Camus par Jacques Ferrandez


Editeur :
Chronique rédigée par

Musicien, dessinateur, auteur spécialiste de l’Algérie où il est né, Jacques Ferrandez, qui a notamment écrit les Carnets d’Orient, était sans doute l’homme l’homme de la situation pour adapter en BD le texte si connu de l’écrivain et philosophe Camus.

Il restitue avec beaucoup de talent l’ambiance, la climat, les couleurs d’Alger à l’époque, tandis qu’il offre un portrait de Meursault, le héros de l’album, secret, sombre, détaché au point de pouvoir apparaître comme inhumain, et en même temps, il parvient à le rendre proche de nous.

Le cadre est joliment rendu, le passage du roman au dessin est réussi, une performance.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *