LA FAVORITE de Matthias Lehman


Editeur :
Chronique rédigée par

Un garçon qu’une vieille – tordue pour le moins – et son mari – lâche et alcoolique – séquestrent et habillent en fille dans une grande maison bourgeoise, et qui vit une solitude angoissante ponctuée de punitions sévères, sans parvenir à établir des relations étroites avec des enfants nécessairement cruels. Une autre enfant dont l’absence hante les lieux, et dont le décès reste mystérieux. Des rêves, des cauchemars, et pour seul amie une chatte noire pour cet enfant martyrisé… quelle ambiance sombre, soulignée par le trait hachuré (comme dans les « illustrés » d’autrefois) et le noir et blanc de l’album ! De l’ambiance d’un récit de la comtesse de Ségur à la réalité sordide de l’enlèvement d’un enfant, un climat glauque et une BD remarquablement réussie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *