AÏVALI.UNE HISTOIRE ENTRE GRECE ET TURQUIE de Soloup


Editeur :
Chronique rédigée par

Trad: JL Boutefeu

Les Grecs l’appellent « la Grande Catastrophe » : à la suite de la première guerre mondiale, et du traite de Lausanne en 1923, des « échanges de population » ont lieu entre Grecs et Turcs, deux millions de personnes déplacées, dont un demi-million assassinées.

Aïvali, située sur la côte turque en face de Lesbos, est l’un des lieux emblématiques de ces déracinements, où Soloup situe le destin de 4 personnages issus de familles grecques et turques.

En dépit d’un scénario que j’ai trouvé parfois un peu confus, l’auteur-illustrateur nous fait découvrir l’horreur des exodes, des rafles, des viols et des massacres, et la douleur des peuples avec beaucoup de sensibilité et un dessin efficace.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *