Bienvenue sur le blog Delavareuse !

Bienvenue sur le blog Delavareuse ! Retrouvez en page d’accueil le texte intégral des cinq dernières chroniques, visitez la page « Nos chroniques » pour accéder à toutes nos critiques. Vous pouvez également faire une recherche par mot-clé, titre, auteur, ou éditeur… Bonne lecture !

Les cinq dernières chroniques

RIEN QUE LA MER de Annick Geille

rien que la mer

Chronique rédigée par

Deux histoires parallèles : une femme plus très jeune abandonnée par son mari, un marin français qui échappe au massacre de Mers-el-Kébir. Un chapitre pour l’une et ses malheurs, un chapitre pour l’autre, qui est évidemment son père, et ses malheurs… Le début, bien écrit, capte l’attention… et puis on tourne en rond autour de la nostalgie, le désamour, le passé… pour terminer sur une fin à la fois invraisemblable et fort ennuyeuse…

 

 

J’AI CHEVAUCHE LES OCÉANS de Mike Birch

j ai chevauché les oceans
Editeur :
Chronique rédigée par

Les biographies de coureurs au large – qui furent une spécialité de Arthaud autrefois – ne sont vraiment pas ma tasse de thé.

J’ai été d’autant plus surprise par celle de Mike Birch : voici un homme dont la vie est digne des nouvelles de Jack London, qui se retrouve un peu « par hasard » navigateur… et premier vainqueur de la Route du Rhum. Une légende vivante, et pourtant ce récit est fait de simplicité, d’honnêteté, de délicatesse. Un personnage profondément humain, un livre qui se lit d’une traite, un sourire à la vie.

ARTICLE 353 DU CODE PÉNAL de Tanguy Viel

article 353 du code penal
Editeur :
Chronique rédigée par
Un homme, prématurément vieilli par le poids des infortunes et des échecs, raconte à un juge comment il en est venu à tuer un promoteur véreux dans la Rade de Brest.
Roman au suspense haletant sur les circonstances précédant le meurtre ; on est en empathie avec le “héros”; on apprécie les paysages magnifiques et âpres du Finistère-Nord. Un succès !

LE DIMANCHE DES MERES de Graham Swift

le dimanche des meres
Editeur :
Chronique rédigée par
Trad : M.O Fortier-Masek
En 1924, le jour de la Fête des Mères dans la campagne anglaise; une jeune bonne revoit son amant aristocrate pour la dernière fois, car il va se marier. Cette journée changera le destin de la jeune fille.
Petit roman limpide et étincelant ; joyau de sensibilité, de sensualité et de lucidité !  A découvrir ! 

TERRE DES VAGUES de Hervé Manificat

terre des vagues

Chronique rédigée par

Une surprenante « anthologie de la vague et de ses littératures » : L’auteur nous propose une collection impressionnante d’extraits de journaux de découvreurs, de textes littéraires, parfois inédits ou peu connus, classés par aire géographique. Une somme de plus de 900 pages avec quelques pépites, entièrement consacrées aux vagues…

Un regret : que la riche iconographie ne soit pas valorisée par un plus grand format et des couleurs…mais ce « petit » éditeur basque nous propose là un ouvrage étonnant et de qualité.